Les techniques de relaxation visent globalement à une réduction du stress chez les personnes qui recherchent un mieux-être, un relâchement des tensions et des blocages tant au niveau physique que psychologique

Des travaux de recherche publiés dans les années 1980 ont indiqué que le stress a des conséquences sur la santé et ont démontré que les techniques de relaxation ont des effets positifs sur l’état général.

Relaxation Progressive de Jacobson

En 1912, Edmund Jacobson, médecin américain a créé une méthode de relaxation progressive qui invite à contracter et décontracter certains muscles. Ainsi le relâchement de la tension musculaire entraine un relâchement musculaire global et une libération du stress et de l’anxiété.

Le training autogène de Schultz

Fondée par le Dr Schultz, psychiatre (1883-1970) est une méthode de relaxation musculaire basée sur le relâchement musculaire grâce à une relaxation à point de départ mental reposant sur certaines sensations faciles à obtenir et favorisant physiologiquement le lâcher-prise, la conscience du corps sans tension.

Cette méthode est particulièrement adaptée aux troubles du sommeil.

 

Relaxation Psychosensorielle de Vittoz

Médecin généraliste, le Dr Vittoz met au point sa méthode en 1910, qui cherche à établir un équilibre entre la fonction réceptive et la fonction émissive du cerveau par des exercices psychosensoriels.

La réceptivité est notre capacité à recevoir les messages du monde qui nous entoure ainsi que ceux de notre corps (perception des sensations).

L’émissivité est notre capacité à émettre des pensées, paroles, gestes, images…

La volonté, l’acte de volonté n’a rien à voir avec le volontarisme. L’idée de l’acte à accomplir sera clarifiée : « Est-ce que je le veux vraiment ?  Sa visualisation permettra d’agir librement, sans tensions.

Elle permet d’obtenir un juste équilibre entre notre façon de recevoir les situations qu’elles soient bonnes ou mauvaises et notre capacité d’agir.